Un grand bol d’air en Mongolie

Samedi 15 juin 2019 - C’est une escapade nature qui nous attend aujourd’hui dans les steppes de Mongolie, à la rencontre des bergers nomades de la région de Gorkhi-Terelj, dont les magnifiques paysages lui ont valu d’être classée parc national.

Ce parcours à travers les steppes nous permet de découvrir la monumentale statue de Gengis Khan, construite en 2008, à l’occasion du huit-centenaire de la création de l’empire mongol, et en l’honneur de son fondateur. 250 tonnes d’acier inoxydable, 40 mètre de haut ! Le lieu est étonnant, la statue incroyable.

En plus de verdoyants paysages de petites montagnes au relief très doux, la région de Gorkhi-Terelj, à seulement 80 km d’Oulan Bator, permet une plongée dans la réalité sociale et économique du pays, et notamment de vivre au plus près des Mongols dont le pastoralisme est le mode de vie depuis des siècles. Un mode de vie en danger notamment à cause du dérèglement climatique, les steppes de Mongolie étant régulièrement touchées par des hivers anormalement froids, ce qu’on appelle ici le phénomène du « dzud », le grand froid qui entraîne une surmortalité du cheptel. Ce fut le cas par exemple pendant l’hiver 2015-2016 au cours duquel plus d’un million de têtes (sur les 55 millions que compterait le pays) périrent des températures extrêmes.

Cette journée nature à Terelj nous permet aussi de vivre l’expérience unique d’une nuit sous la yourte,  que les Mongols appellent « ger », parfaitement adaptée à leur mode de vie et au climat rigoureux des steppes et du désert de Gobi. Un moment inoubliable, au calme, loin de l’agitation d’Oulan Bator que nous retrouverons demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>