21 mai 2016 : Saint-Pétersbourg

Nous voilà à Saint-Pétersbourg, ancienne capitale des tsars, située dans le delta de la Neva, au fond du golfe de Finlande dans la mer Baltique. La ville est divisée en îlots aussi charmants que nombreux, reliés par un vaste réseau de canaux et de ponts à l’architecture raffinée et élégante, à l’image de la Moika ou de la Fontanka. Ses monuments et ses nombreux canaux lui ont valu le surnom de Venise du Nord.

Moscou et Saint-Pétersbourg sont liées par un statut commun de « capitale » dans la conscience des Russes. En effet, Saint-Pétersbourg était la ville principale de l’Empire russe jusqu’en 1917. Aujourd’hui, elle est considérée par les Russes comme la capitale culturelle.

Seconde plus grande ville de Russie avec plus de 5 millions d’habitants, la ville de Pierre le Grand s’est imposée en à peine trois siècles d’existence. Anciennement Petrograd, elle a traversé les glorieuses années et les révolutions avec une même prestance. Devenue Leningrad pour des raisons politiques, elle se nomme finalement Saint-Pétersbourg en 1991.

Pendant cette journée de découverte de la ville nous nous rendons au musée de la Grande maquette de la Russie, un voyage visuel à travers le pays. L’espace de 800 m2 est rempli par des symboles matériels tridimensionnels qui reconstituent les codes géographiques et culturels. Nous retrouvons certaines étapes de notre voyage : Moscou, Saint-Pétersbourg, la Sibérie et Vladivostok.

A midi, nous retrouvons Michel Salaün qui, après un discours de bienvenue en Russie, partage avec nous le repas ! Au menu : la salade russe « vinaigrette », le bortsch (soupe à la base de betterave et d’autres légumes), les pelmeni (des raviolis russes avec de la viande), des blini (les crêpes) et bien sûr un petit verre de vodka glacée !

Puis nous ne manquons pas la visite du musée de l’Ermitage, l’un des plus beaux d’Europe, pour ne pas dire du monde. Il abrite près de trois millions d’œuvres d’art, de toutes époques et origines, le tout dans des salles somptueuses.

La journée s’achève par la présentation folklorique au palais Nikolaevski avec des chants et des danses traditionnels sans oublier le kazatchok !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>