«Voyage du Siècle» : Salaün Holidays a réussi son pari (Bus et car le 7 juillet 2014)

Salaün Holidays a réussi son pari : organiser un voyage commercial reliant l’Atlantique au Pacifique, de Brest à Vladivostok, le plus long périple possible par route au monde. Les clients sont repartis samedi 5 juillet, et pour la plupart à destination de Paris, mais cette fois en avion. Quel est l’avenir pour ce type de voyage-événement ?

Salaün Holidays a réussi son pari : organiser un voyage commercial reliant l’Atlantique au Pacifique, de Brest à Vladivostok, le plus long périple possible par route au monde. Les clients sont repartis samedi 5 juillet, et pour la plupart à destination de Paris, mais cette fois en avion. Quel est l’avenir pour ce type de voyage-événement ? Si l’essentiel des clients et des équipes est reparti le 5 juillet dernier, l’Astronef Van Hool, lui a repris la route en direction de Moscou, aux mains de Youri Liachenko, par ailleurs coordinateur technique du «Voyage du Siècle». Ensuite, ce sera le même tandem de conducteurs du périple Brest-Vladivostok, Jean-Pierre Labat et Jean-Yves Marchadour, qui reviendront en prendre possession, à Moscou, pour le rapatrier à Pont-de-Buis, siège de Salaün Holidays. «Car il faut que ce soit les mêmes conducteurs qui doivent dédouaner le véhicule que ceux qui l’ont fait entré en Russie», précise Jean Lallouët, représentant de Salaün Holidays. De fait, l’Astronef ne devrait arriver dans le Finistère qu’au début du mois d’août.
Une fois le débriefing accompli, que restera-il de ce voyage expérimental ? D’abord, une vidéo et des photos réalisées par une équipe en interne, spécialisée, composée de Yann Rivallain et de Serge Vincenti. La première, témoignant des moments forts du voyage, rejoindra les précédentes réalisées elles, à partir des raids Salaün Holidays, à destination du Cap Nord, de Samarcande, Tsintao… Car si ce «Voyage du Siècle» est une opération commerciale, une première, vendue au prix de base de 13 500 euros par personne, c’est aussi une opération de communication et de notoriété, savamment déclinée par la société finistérienne. Elle va, en effet, servir de levier de promotion pour l’ensemble de ses activités de tour- operating.
A partir de la rentrée prochaine, la vidéo sera diffusée sur l’ensemble de la flotte d’autocars de grand tourisme (250 véhicules) que compte l’entreprise, aux moments les plus opportuns. Elle viendra aussi compléter l’animation de la tournée des conférences que Salaün Holidays organise tout au long de l’année dans l‘ensemble des villes de l’Hexagone. Ce type d’opération sert aussi à faire savoir à la clientèle et surtout aux prospects, que si Salaün Holidays, affiche ses compétences et sa capacité à organiser et réussir des périples d’une telle complexité, alors, il ne peut pas y avoir le moindre problème pour des circuits plus classiques et qui sont le quotidien de l’autocariste : Alsace, Autriche, Bassin Méditerranéen… avec la garantie d’une flotte montée en gamme ses derniers temps et une moyenne d’âge des véhicules inférieure à cinq ans. Sans oublier l’effet de motivation pour les équipes au sein de l’entreprise. Même si ce type de voyage ne figurera jamais en brochure, Salaün Holidays réfléchit, à partir du concept du «Voyage du Siècle» à d’autres opérations de ce type : sur le thème de la route de la Soie, avec un périple en boucle vers Samarcande, en 2016, à moins de relancer un nouveau «Voyage du Siècle» pour 2018. Qui sait ?

Jean-François Belanger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>