Saint-Pétersbourg, la star des tsars

Samedi 18 mai 2019 - L’été est arrivé avec nous à Saint-Pétersbourg. On ne pouvait rêver journée plus ensoleillée pour découvrir la ville, magnifiée par les généreux rayons de soleil qui illuminent les façades des palais de la capitale des tsars.

Saint-Pétersbourg est une ville étonnante. Elle n’aurait jamais du sortir de terre sans l’obstination d’un tsar, Pierre-le-Grand, au début du XVIIIe siècle, qui souhaitait rapprocher son pays de l’Europe en fondant une nouvelle capitale, sur la Baltique. Bâtie sur des marécages, autour de la forteresse Pierre-et-Paul, Saint-Pétersbourg, que les Soviétiques renommèrent Leningrad, concentre des centaines de palais, alignés le long de la Neva ou des canaux qui traversent le centre historique. Peu de villes au monde peuvent se vanter de posséder un tel patrimoine.

La ville est une des plus belles destinations touristiques au monde. Saint-Pétersbourg est aussi entourée de palais extraordinaires, des résidences d’été que les tsars firent construire pour leur bon plaisir. Nous découvrons aujourd’hui le palais de Peterhof, à 25 km à l’Ouest de la ville, sur le golfe de Finlande. Le palais, que Pierre-le-Grand imagina après un voyage en France et qui devait dépasser en beauté le château de Versailles, domine un parc extraordinaire. Son joyau est la Grande Cascade, ornée de plus de soixante jets d’eau et de plus de deux cents statues dorées.

Nous rencontrons aujourd’hui Michel Salaun, venu spécialement à Saint-Pétersbourg pour nous saluer. Passionné par la Russie, initiateur de ce voyage d’un océan à l’autre, il n’avait pu être présent au grand départ, le 11 mai dernier à Brest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>