25/05/ 2017 : Moscou secrète, Moscou festive

Nous poursuivons aujourd’hui notre découverte de la capitale russe par une plongée insolite dans la Moscou souterraine. Nous visitons un des bunkers que Staline fit construire pendant la guerre. A en croire les experts, les autorités russes en auraient construit plus de mille à l’Est de Moscou. Celui d’Izmailovo que nous visitons aujourd’hui, à une quinzaine de minutes du centre ville en métro, fut construit dans les années 30. Staline y aurait vécu un mois en novembre 1941, avec seulement 3 téléphones pour joindre le KGB, les quartiers généraux et le gouvernement. Le bunker pouvait accueillir jusqu’à 1000 personnes et des équipements militaires sur une surface de 300 000 m². Depuis ce bunker, Staline pouvait se rendre directement au Kremlin grâce à un tunnel de 17 km. Nous y découvrons la salle de conférence, le bureau de Staline, les plans d’attaques et de défenses de 1941, des objets personnels lui ayant appartenu. Le restaurant géorgien du bunker rappelle que Joseph Djougachvili Staline était né à Gori, en Géorgie, république du Caucase devenue soviétique en 1921.
La visite de la « Moscou souterraine » se poursuit dans le métro, considéré à juste titre comme un des plus beaux au monde. Les tunnels du métro de Moscou sont très profonds et la plupart de ses stations sont riches en ornements, avec leurs remarquables exemples de l’art de l’époque du réalisme socialiste. Le métro de la capitale russe compte 203 stations réparties sur 12 lignes et 339 km de voies. La plus belle ligne est la ligne n°5, une ligne encerclant le centre de Moscou, primordiale aux correspondances dans les itinéraires des passagers. Cette ligne est une des plus anciennes, construite entre 1950 et 1954. Nous y visitons quelques palais souterrains, dont la station Komsomolskaya et ses magnifiques mosaïques, la station Kievskaya, située sous notre hôtel…
En soirée, notre découvrons la « Moscou festive ». La capitale russe est une ville de théâtres, d’opéras (dont le célèbre Bolchoï qui est une des scènes lyriques les plus prestigieuses au monde). C’est au cirque que nous passons une excellente soirée. Le cirque occupe une place spéciale dans la vie artistique à Moscou. Il s’inscrit dans la longue tradition du cirque russe. En 1702, le tsar Pierre le Grand fît construire un théâtre sur la Place Rouge où se produisaient acteurs et clowns. En 1880, le premier édifice dédié à cet art fut construit sur le boulevard Tsvetnoy. Populaire dans de nombreux pays, héritage de l’URSS, le cirque de Moscou gère 42 spectacles dans tout le pays : 72 millions de spectateurs assistent chaque année à une de ses représentations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>