L’or de la Sainte-Russie

Samedi 25 mai 2019 - Nous retrouvons aujourd’hui une vieille connaissance, la Volga, qui arrose Yaroslavl, un des joyaux de l’Anneau d’or. Un Anneau d’or qui ne sera jamais aussi bien nommé qu’à Yaroslavl. Les monuments de la ville semblent abriter tout l’or de la Sainte-Russie. L’or des coupoles de la cathédrale de la Dormition, au destin tragique, bâtie au XIIIe siècle et dynamitée en 1937 sur ordre de Staline. Reconstruite en 2010, elle brille de mille feux sous les généreux rayons de soleil qui nous accompagnent aujourd’hui. L’or aussi de l’exceptionnelle iconostase du monastère de Tolga, lui aussi fermé pendant près de 60 ans sous l’ère soviétique. L’or enfin, dans l’église du Prophète Élie, dont les murs sont tapissés de fresques remarquables par leur effet décoratif.

C’est une ville au patrimoine religieux exceptionnel que nous découvrons aujourd’hui. Les églises et cathédrales sont si caractéristiques qu’elles sont désignées sous l’appellation d’Ecole de Yaroslavl. Le souvenir de Yaroslavl nous accompagnera encore longtemps. Même si une autre merveilleuse cité historique nous attend à Souzdal ce soir, notre dernière étape sur l’Anneau d’Or. Avec encore de l’or à profusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>