Les secrets de l’Amour

Vendredi 21 juin 2019 - Journée sur les rails pour relier Tchita en Transbaïkalie, à Belogorsk puis Blagovechtchensk dans la région de l’Amour. Nous sommes donc désormais dans la région de l’Amour, un « confetti » de 361.000 km² (la superficie de l’Allemagne!) dans l’immensité sibérienne. Elle a notamment une frontière au Nord avec la République de Sakha (3 millions de km² , moins d’un million d’habitants, capitale Iakoutsk) qui représente 10 fois sa superficie et qui, si elle était indépendante, serait le 8e pays le plus vaste au monde après l’Inde.

Située à 115 km de Belogorsk, le terminus de notre voyage à bord du Transsibérien, la ville de Tsiolkovski a été fondée en 1961 pour héberger les familles les militaires de l’Armée Rouge employés sur la base de missiles balistiques intercontinentaux construite à proximité. Tsiolkovski était une ville secrète. C’est ce site qui a été choisi par les Russes pour devenir le nouveau Baïkonour. Les Russes développent ici depuis 2010 le cosmodrome de Vostotchny, le but étant de ne pas dépendre totalement des alliés kazakhs sur le territoire desquels se trouve la très stratégique Baïkonour (et sans doute aussi pour ne plus avoir à verser les 150 millions d’euros de loyer annuel aux Kazakhs !) . Un complexe de lancement dédié aux fusées Soyouz à été aménagé à Vostochtny en 2016. Depuis, plusieurs lancements y ont été réussis.

Le principal inconvénient du cosmodrome de Vostochtny est son éloignement de Samara, la ville où sont fabriqués les lanceurs Soyouz. Il faut près de 3 semaines pour les acheminer par train jusqu’à leur nouveau pas de tir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>