21/06/2017 : Le grand vide sibérien et le trop plein chinois

Longue étape de 660 km aujourd’hui pour relier Oulan-Oude à Tchita à travers les paysages de la Transbaïkalie, région immense de 431.000 km² (soit pratiquement la superficie de la Suède, le 5e plus vaste pays d’Europe !), peuplée d’à peine un million d’habitants dont plus de 300.000 dans la seule ville de Tchita, la capitale régionale. La densité de population y est très faible, 2,3 habitants au kilomètre carré ! C’est la réalité de l’Extrême-Orient russe qui va nous accompagner jusqu’à notre arrivée à Vladivostok.
Cette réalité nous met en évidence un des principaux problèmes de la Russie aujourd’hui, la démographie ! Le pays a perdu une partie de sa population ces dernières années (elle compte aujourd’hui 144 millions d’habitants contre 149 millions en 1988). La population est très inégalement répartie, entre l’Europe et l’Asie et entre le Nord et le Sud du pays. La Sibérie ne compte par exemple que 39 millions d’habitants pour un territoire immense représentant près de 24 fois la superficie de la France. Un territoire immense, et un réservoir de richesses minières et pétrolières très variées, dont par exemple plus du quart des réserves mondiales de diamant. Un territoire qui ne peut que susciter l’intérêt de la Chine voisine et des ses 1,37 milliard d’habitants. Des chiffres de plusieurs millions d’immigrés chinois en Sibérie ont circulé, mais le gouvernement russe a strictement limité leur nombre à 400 000. Le sujet inquiète Moscou et les visées expansionnistes de Pékin semblent inévitables.  La Mongolie et la Russie auront de toute évidence le plus grand mal à résister un jour à l’expansion chinoise. Le gouvernement de Vladimir Poutine essaie d’inciter l’immigration russe en Extrême Orient. La Sibérie orientale a perdu 2 millions d’habitants en 25 ans. Parmi les mesures incitatives, un hectare de terre est offert à chaque nouvel arrivant. L’opération a été lancée en juin 2016. Mais pour le moment, pas vraiment de ruée vers l’Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>