En guise d’épilogue…

Nous avons fait un beau voyage…

Oui, Narguiza, Youri, Jean-Yves et Jean-Pierre ont raison : ils ont fait un beau voyage. Eux et les 24 passagers qu’ils ont menés à bon port, de Brest à Vladivostok, de l’Atlantique au Pacifique, tout au long d’une route de 16 000 kilomètres, découverte en cinquante jours. Cinquante jours pour venir à bout du plus grand pays du monde, de ses espaces grandioses, seuls capables de donner à cette aventure un caractère exceptionnelle, une dimension épique.

Pour tous les acteurs de cette odyssée à la Michel Strogoff, lorsque les portes de l’avion pour Moscou et Paris se sont refermées sur Vladivostok et sa baie embrumée, le temps était venu d’entamer un second voyage. Un voyage au cœur des souvenirs qui se bousculent dans la mémoire, au cœur des moments précieux, incomparables, inoubliables qui pétillent dans les yeux comme un feu d’artifice…

Saint-Pétersbourg, porte majestueuse qui s’ouvre sur la Russie éternelle; les beautés de l’Anneau d’Or ; les flèches graciles de la mosquée de Kazan ; cette Volga qui vous suit ainsi qu’une mère le fait de ses enfants ; l’Oural que l’on franchit comme un passage initiatique ; les villes inconnues et surprenantes d’élégance et de culture de la Sibérie, le Baïkal, diamant posé sur le nombril de ce continent…

Sans oublier la Mongolie que l’on ne peut quitter sans y laisser une partie de son cœur.

Et enfin, cette arrivée magique sur Vladivostok, vieille cité militaire qui semble découvrir les joies de la vie civile ; et ces retrouvailles tant attendues avec un océan, après l’Atlantique quittée 50 jours plus tôt à Brest. Celui-là leur est apparu bien pacifique après les chevauchées sur les longues vagues de la Taïga sibérienne…

En Septembre 2015 Brest- La route de la Soie Samarcande :

La route des Grandes Caravanes

Oui, ce fut un beau voyage. Tellement beau qu’il donne déjà des envies de repartir.

A Pont-de-Buis, on planche déjà sur la prochaine grande croisière dont Michel Salaün a défini les grandes lignes. En septembre 2015, elle partira de Brest et gagnera Samarcande par l’Autriche, la Slovénie, la Croatie, la Serbie, le Kosovo, le Grèce, la Turquie, l’Iran, le Turkménistan, l’Ouzbékistan, dans le sillage des grandes caravanes qui empruntaient la Route de la Soie, du cœur de la Chine jusqu’à la Méditerranée.

43 jours de voyage, une quinzaine de pays traversés…
Septembre 2015, c’est noté ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>