A la découverte du « Far East »

Mercredi 5 juin 2019 - Une longue étape nous attend aujourd’hui, 660 km entre Omsk et Novossibirsk, entre l’Irtych et l’Ob.

La Sibérie que nous traversons depuis l’Oural a été découverte puis progressivement occupée par les Russes à partir de la fin du XVIe siècle. Les cosaques ont joué un rôle important dans l’expansion russe en Sibérie. Ce sont eux notamment qui ont fondé les premières villes en Sibérie Occidentale, par exemple Tobolsk que nous avons visité dimanche.  Au début du XVIIe siècle, les cosaques atteignirent le fleuve Ienisseï (Krasnoïarsk, aujourd’hui la plus grande ville sur ce fleuve, a été fondée en 1628),  puis quelques années plus tard, le lac Baïkal ! En 1648, Simon Dejnev découvrait le point le plus oriental du continent asiatique, dans la péninsule de Tchoukotka (donnant ainsi son nom au cap Dejnev, qui fait face au cap Prince-de-Galles en Alaska, situé à 82 km, de l’autre côté du détroit Béring).

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les Russes qui émigraient en Sibérie étaient des chasseurs et des personnes fuyant la Russie tsariste : des paysans fugitifs à la recherche d’une vie sans servage, des évadés de prisons, des vieux-croyants (des orthodoxes refusant les réformes menées dans l’Eglise au XVIIe siècle). Le peuplement de la Sibérie a fortement été impulsé par la construction des lignes ferroviaires transsibériennes à la fin du XIXe siècle. C’est a cette époque que se développèrent les grandes villes, dont Novossibirsk, fondée en 1893 près du pont ferroviaire enjambant le fleuve Ob.

La Sibérie compte aujourd’hui près de 40 millions d’habitants.

Petit événement aujourd’hui. A notre arrivée à Novossibirsk, nous sommes accueillis par un nouvel équipage. Eric Le Duff et Elouan Le Berre nous ont rejoints pour suppléer nos vaillants conducteurs, Bruno Owczarek et Eric Le Quéré. C’est la fin de la route pour eux et le retour en Bretagne pour un repos bien mérité. Merci à eux deux ! Changement d’accompagnatrice aussi à Novossibirsk : Arina Sukhoteplaya rentre aussi en Bretagne, à Rennes. Elle est remplacée par Anna Skovorodina qui a déjà accompagné la croisière routière dans son intégralité, de Brest à Vladivostok, de l’Atlantique au Pacifique, en 2017. Avec notre guide Margarita et notre logisticien Vitaly, nous sommes entre de bonnes mains !

Changement d’équipage à Novossibirsk (de gauche à droite : Eric Le Quéré, l’accompagnatrice Arina Sukhoteplaya, la guide Margarita Pouzeeva, et Bruno Owczarek).

Changement d’équipage à Novossibirsk (de gauche à droite : Eric Le Quéré, l’accompagnatrice Arina Sukhoteplaya, la guide Margarita Pouzeeva, et Bruno Owczarek).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>