18 juin 2016 : Parc National de Terelj

Le matin, nous quittons notre hôtel pour visiter le monastère bouddhiste tibétain de Gandan, l’un des plus beaux et des plus actifs de Mongolie. Son nom, d’origine tibétaine, peut être traduit par « la Grande place de la Joie complète ». On dénombre actuellement plusieurs centaines de moines qui y résident. Restauré et revivifié à partir des années 1990, il contient une statue de Megjid-Janraiseg de 26,5 mètres de haut. En 1904, le 13e dalaï-lama a résidé dans l’un des temples de ce monastère.

Nous nous dirigeons ensuite vers le parc national de Gorkhi-Terelj pour y passer une nuit sous la yourte et découvrir l’expérience de la vie nomade. Le parc est situé à 70 km d’Oulan-Bator, au cœur de la steppe mongole, dans des paysages somptueux. Nous sommes à 1550 m d’altitude, l’air pur de montagne boisée et les rochers nous entourent.

Après le déjeuner, nous visitons le centre de méditation Aryaval, situé à flanc d’une montagne couverte de mélèzes et de rocher granitique.

Nous continuons la route vers la famille nomade qui nous fait déguster le yaourt au lait de vache et le fromage de chèvre. La famille possède une cinquantaine de chevaux et environ trois cent vaches, moutons, chèvres qui sont dans la nature au pâturage.

Puis nous retournons vers notre camp en fin d’après-midi. Après le dîner, tout le monde se réunit autour du feu de camp. A tour de rôle, nous et l’équipe du camp avec notre guide, chantons des chansons mongoles et françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>