13 juin 2016 : Irkoutsk

Cette journée est consacrée à la découverte de la ville fondée par les Cosaques au XVIIème siècle. Irkoutsk, située au confluent des rivières Irkout (qui a donné son nom à la ville) et Angara, s’étend au pied du massif du Saïan oriental. Près de 75% du territoire de « l’oblast » (région) d’Irkoutsk sont recouverts de bois et de forêts, et nous y découvrons des maisons typiques en bois, aux fenêtres décorées d’une dentelle colorée. Grâce à sa situation géographique avantageuse, Irkoutsk est devenue la porte du Pacifique et le centre commercial de la Sibérie en se trouvant sur les chemins qui lient la partie européenne de la Russie avec la Mongolie et la Chine. Un grand nombre de maisons, de bâtiments, de monuments que l’on visite aujourd’hui furent construits grâce aux investissements de riches marchands.

Aux maisons en bois se mêlent des églises blanches comme la neige : celle du Sauveur, la Cathédrale de l’Epiphanie ou encore le monastère Znamenski. Ce lieu unique, aux riches décorations et à l’acoustique surprenante de justesse, nous a fasciné dès notre arrivée au cours de la messe, dimanche.

Nous apprenons la triste histoire de la famille Volkonski et la vie des Décembristes en Sibérie, lors de la cour de la maison du Prince Serge Volkonski. Ce dernier fut l’un des chefs de la rébellion des nobles contre Nicolas 1er, et sa demeure a été transformée en musée des Décembristes.

La journée s’achève au marché de la ville où les vendeurs souriants nous ont fait goûter du fromage blanc et où chacun a trouvé des choses à son gout : infusion aux  herbes de taïga, pignons de cèdre, huiles de cèdre, fruits…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>