04 juin : Perm, Ekaterinbourg

Départ matinal vers l’Asie. Le paysage d’Oural surprend avec une topographie variable : alternance de collines aux pentes douces, de grandes forêts, de lacs.

L’Oural est une grande chaîne montagneuse qui s’étend sur 1800 kilomètres, du grand Nord jusqu’aux steppes du Kazakhstan. Son plus haut sommet culmine à 1800 mètres. Elle marque historiquement la séparation entre l’Asie et l’Europe. Un monument marque  la frontière entre ce qu’il est convenu d’appeler deux continents.

Nous voici à la frontière naturelle entre l’Europe et l’Asie, un moment solennel à célébrer avec du champagne ! On est à 4646 km de Paris et 5145 km de Brest !

Nous nous arrêtons sur la route dans un café, nous y rencontrons un ours d’Oural en cage. Nous y croisons également un motard aventurier slovaque qui fait le trajet jusqu’à Krasnoyarsk.

A l’horizon, Ekaterinbourg. La ville – 1,5 millions d’habitants – est la quatrième de la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>